• Résumé

     

    • Apocalypsis



        Apocalypsis (du Grec ancien apokálupsis) est la racine latine du mot apocalypse qui signifie révélation, lever le voile.

        Cette étymologie a été grandement occultée par le visage cataclysmique du "Jugement Dernier" décrit par St Jean dans sa prophétie rapportée dans le Nouveau Testament, la Bible chrétienne.



        Voici la révélation fondamentale :

    IL N'Y A QU'UN SEUL ÊTRE.

    IL S'AGIT DE NOUS ET DE NOUS SEUL !

    TOUT EN SACHANT ET SENTANT QUE  CE "NOUS" EST ILLIMITÉ !!!

     

        QUOI QUE JE FASSE JE ME LE FAIT À MOI-MÊME.



    NOUS SOMMES LUI/ELLE NOUS SOMMES TOUT, NOUS SOMMES VIBRATIONS.

    TOUT EST VIVANT, NAISSANCES ET MORTS NE SE SONT QUE PASSAGES ET TRANSFORMATIONS.

    TOUT EST NOUS, SOI OU DIESSE*. L’ÉTERNEL AMOUR ABSOLU, CRÉATEUR/CRÉATRICE DE TOUT CE QUI EST!

    LE RESTE N'EST QU'ILLUSIONS !



        *Diesse, désignation équilibrée en genre du Divin ou Soi, en fusionnant le masculin Dieu et le féminin Déesse , puisque le genre neutre n'existe pas en langue française. (cf Ghis-Ghislaine Lanctôt-)

    • Manifeste de l'ÊTRE (voir le texte court à la rubrique)

    • Points de vue

        Nos personnalités se résument en réalité à des points de vues de la divinité intérieure qui est notre véritable identité. C'est Diesse (Dieu/Déesse) qui se contemple de tous côtés, se sens et agit à travers les miriades de créatures de l'univers.

    • Niveaux d'identité

       ' J'ai longtemps cru que nous étions des milliards d'êtres habitant l'Univers, jusqu'au jour où j'ai pris conscience de l'inverse: nous sommes des milliards d'univers habités par l'Être.

    Nos identités sont comme les poupées russes qui s'emboitent les unes dans les autres. Ne confondons pas nos rôles (professionnels, sociaux, etc.) et nos noms avec notre identité véritable qu'est la Vie elle-même, l'Être sans aucune limites.

    • Créatrice, Créateur,Créatures et Créations

        Je suis la créatrice, le créateur de ma propre réalité, de toute éternité, de l’intérieur vers l’extérieur de moi.

        La création de Mon Univers matériel et immatériel est l’image parfaite de mon état d’éveil ici et maintenant.

        Je crée consciemment et inconsciemment, dans de multiples dimensions, la réalité qui me correspond et me parle, y compris mon âme et mon corps en tant qu'entité, que créature.

        En parole, pensée, émotion, sentiment et action, Je suis en dialogue constant avec mon Univers.

    • Libre arbitre et Souveraineté 

                         

    LE LIBRE ARBITRE EST L'EXPRESSION DE MA DIVINE SOUVERAINETÉ

    EN TANT QU'AMOUR INCONDITIONNEL UNIVERSEL.

    JE ME SUIS DONNE LE DIVIN CADEAU DE POUVOIR EXPÉRIMENTER LE NON-AMOUR

    EN VIVANT L' ILLUSION DE SÉPARATION.

    CRÉANT L'ESPACE, LE TEMPS, L'ENERGIE ET LA MATIÈRE

    PRENANT FORME, ME DIVISANT, ME DONNANT IDENTITÉS ET RÈGLES

    JE ME SUIS OFFERT DANS CETTE DIMENSION LA POSSIBILITÉ DE L'IMPOSSIBLE

    L'ILLUSION QUE JE SUIS AUTRE CHOSE QUE DIESSE

    JE ME SUIS VOILÉ, JUSQU’À ME PERDRE.

    J'ASPIRE MAINTENANT A RETROUVER LE CHEMIN DU RETOUR EN MON CENTRE

    ENRICHI DE LA QUINTESSENCE DE MES VÉCUS

    INESTIMABLES JOYAUX DU SOUVENIR







    Principes actes et effets

    • Conscience témoin

     

    «SOIS RÉCONFORTÉ,  JE SUIS LÀ, EN TOI...

    JE L'AI ÉTÉ ET LE SERAI TOUJOURS CAR NOTRE SÉPARATION N'EST QU'ILLUSION

    MOI, LE SANS NOM, EN DEÇÀ DE TON CORPS, AU FOND DE TON ÂME, JE SUIS LUMIÈRE ÉTERNELLE.

    JE SUIS LE VRAI TOI, TON CENTRE, TON MOI PROFOND, LE SOI, L'ÊTRE, L'ESPRIT, DIESSE, AMOUR INCONDITIONNEL,

    TON PHARE, TON GUIDE, TON AMOUR, TA SUBLIME NOURRITURE, TA JOIE, TA LIBERTÉ ET TON ACCOMPLISSEMENT. »

     

        Apprendre à s'observer avec Amour et détachement.



    • Création de réalités

     

    «MOI, LE SANS NOM, EN DEÇÀ TON CORPS, AU FOND DE TON ÂME, JE SUIS LUMIÈRE ÉTERNELLE.

    ET JE JOUE A CACHE-CACHE AVEC MOI-MÊME PAR MA CRÉATION, DIVINEMENT, DE TOUTE ÉTERNITÉ.

    JE SUIS LE VRAI TOI, TON CENTRE, TON MOI PROFOND, LE SOI, L'ÊTRE, L'ESPRIT, DIESSE, AMOUR INCONDITIONNEL,

    TON PHARE, TON GUIDE, TON AMOUR, TA SUBLIME NOURRITURE, TA JOIE, TA LIBERTÉ ET TON ACCOMPLISSEMENT.

    LA SOURCE CRÉATRICE DE TON UNIVERS A TON IMAGE ET RESSEMBLANCE, DE TOUT CE QUE TU PERÇOIS ET VIS À JAMAIS.»

     

     

    L’ÉTERNITÉ A RAISON DE TOUT! DANS CE CAS PRÉCIS LE SENS DU MOT RAISON EST L'AMOUR INFINI DANS UNE PATIENCE INFINIE. LA RAISON DIVINE EST RÉSOLUTION ET ENFIN INTÉGRATION DANS LE SOI.



    EN RÉALITÉ, AU FOND DE MOI J'AI TOUJOURS SU QUE JE SUIS, AI TOUJOURS ÉTÉ ET SERAI TOUJOURS L'AMOUR ÉTERNEL, INCONDITIONNEL ET ABSOLU.

    CET AMOUR DU SOI EST LE PHARE DE MON EXISTENCE,

    CE QUI DONNE SENS A MA VIE EN TOUTES CIRCONSTANCES.



    • Effet miroir

     

    JE SUIS LE VRAI TOI, TON CENTRE, TON MOI PROFOND, LE SOI, L'ÊTRE, L'ESPRIT, DIESSE, AMOUR INCONDITIONNEL,

    LA SOURCE CRÉATRICE DE TON UNIVERS A TON IMAGE ET RESSEMBLANCE, DE TOUT CE QUE TU PERÇOIS ET VIS A JAMAIS...

    MON UNIVERS ENTIER EST MON MIROIR !

    TOUT CE QUE JE VOIS A L’EXTÉRIEUR EST LE REFLET DE CE QUE JE SUIS A L’INTÉRIEUR.



    • Gestion de crises

     

    TOUTES LES CRISES MALGRÉ LES APPARENCES ONT LA MÊME ORIGINE CELLE DE LA DÉCONNEXION AU SOI.

    ELLES SONT FONDAMENTALEMENT IDENTITAIRES ET REVIENDRONT CHAQUE FOIS QUE J'OUBLIERAI 'CE QUE JE SUIS RÉELLEMENT'.

    ELLES SONT DES APPELS ET DES RAPPELS AU SOUVENIR,

    DES GARDE-FOUS EXISTENTIELS,

    RÉVÉLATEURS DE MON ETAT DE CONSCIENCE ET DE LA QUALITÉ DE CONNEXION A MA PROPRE DIVINITÉ.

    CES APOCALYPSES SONT EN RÉALITÉ DES ACCOUCHEMENTS DU SOI.

    CELLE QUE COMMENCE A VIVRE ACTUELLEMENT L'HUMANITÉ EN EST LE PAROXYSME ET POSE CETTE QUESTION DE FAÇON COLLECTIVE ET ULTIME.

    QUEL CHEMIN CHOISISSONS-NOUS ? CELUI DES PEURS ÉGOTIQUE QUI DIVISENT,

    OU CELUI DE L'AMOUR INCONDITIONNEL QUI RÉUNIT!



    DS




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :