• Libre arbitre et Souveraineté

     

    LE LIBRE ARBITRE EST L'EXPRESSION DE MA DIVINE SOUVERAINETÉ

    EN TANT QU'AMOUR INCONDITIONNEL UNIVERSEL.

    JE ME SUIS DONNE LE DIVIN CADEAU DE POUVOIR EXPÉRIMENTER LE NON-AMOUR

    EN VIVANT L' ILLUSION DE SÉPARATION.

    CRÉANT L'ESPACE, LE TEMPS, L'ENERGIE ET LA MATIÈRE

    PRENANT FORME, ME DIVISANT, ME DONNANT IDENTITÉS ET RÈGLES

    JE ME SUIS OFFERT DANS CETTE DIMENSION LA POSSIBILITÉ DE L'IMPOSSIBLE

    L'ILLUSION QUE JE SUIS AUTRE CHOSE QUE DIESSE

    JE ME SUIS VOILÉ, JUSQU’À ME PERDRE.

    J'ASPIRE MAINTENANT A RETROUVER LE CHEMIN DU RETOUR EN MON CENTRE

    ENRICHI DE LA QUINTESSENCE DE MES VÉCUS

    INESTIMABLES JOYAUX DU SOUVENIR

     

        Ce qui fait de cette merveilleuse Terre et de cet incommensurable Univers un champ d'expérimentation inouï à travers les âges de l'espace/temps. Une profusion de cultures cohabitent et se succèdent dans une illusion de chaos, alors que tout est divinement orchestré. Toutes les formes d'êtres appelés races ou espèces ainsi que toutes sortes de comportements y sont représentés.

        Chez l'humain le don du libre arbitre fait qu'il a le pouvoir de créer son propre paradigme existentiel à partir de ses croyances profondes. Ses comportements atteignent le paroxysme de la diversité. Allant d'abus de toutes sortes, de la folie à la sagesse ou à la sainteté. De l'égarement à la manifestation du Soi originel divin par fidélité à son centre cordial. Le choix est posé, le temps est libre. Mais tôt ou tard l'appel nostalgique du retour fait son œuvre.

     

    EN RÉALITÉ IL N'EXISTE RIEN, IL N'Y A RIEN EN DEHORS DU DIVIN !

    LE NON-AMOUR, LA PEUR SONT UNE CONSTRUCTION ILLUSOIRE DU SOI.

    AU SEIN DE DIESSE ÉVOLUENT SES FORMES CRÉÉES,

    CRÉANT A LEUR TOUR LEURS PROPRES RÉALITÉS A LEUR IMAGE ET RESSEMBLANCE.

    IL Y A AUTANT D'UNIVERS COMPOSANT L'UNIVERS QUE DE FORMES MANIFESTANT LEURS SPÉCIFICITÉS,

    TÉMOIGNANT DE L'INCOMMENSURABLE RICHESSE DE LA VIE.

    HOLOGRAMMES, FRACTAL SPIRALÉ A PERTE DE VUE.

    EN D'AUTRES TERMES DIESSE CRÉE DES DIEUX ET DES DÉESSES ET IL N'EN SAURAIT ETRE AUTREMENT !

     

        Actuellement sur Terre, nous arrivons à un paroxysme existentiel dû à l'expression de l'ombre ou du 'non-amour' au point que l'équilibre de la planète en est bouleversé. C'est une croissance exponentielle de l'horreur, le moment d'ébullition de la soupe comportementale humano-divine. C'est la convergences de limites de toutes sortes, de l'exploitation, de la manipulation sournoise et massive d'humains hypnotisés par une minorité vorace. Une autre exploitation effrénée qui va de pair avec la précédente est celle des ressources naturelles et du vivant. Tout devient exacerbé, de l'industrialisation débridée à la consommation maladive, les pollutions de toutes sortes, les déséquilibres territoriaux et climatiques, sociaux et démographiques entre espèces, la destruction massive du vivant, les guerres et les pandémies, sans compter l’utilisation de technologies progressives sans conscience éclairée...

     

        Voilà la partie sombre du tableau. C'est une descente en enfer prévisible et prédite par bien des prophètes qui se produit sous nous yeux et pourtant !...

     

        D'un autre côté, tout aussi prophétisées, jaillissent de toutes parts des révélations sur l'éveil de la Conscience, de ce qu'est réellement la vie et notre identité profonde. Sur la puissance incommensurable qui réside en nos cœurs et les ressources naturelles inestimables de notre esprit, de nos âmes, de nos corps et du vivant ! Ces révélations massives sont portées par une nuée de personnes et d'entités, une situation probablement inédite depuis l'aube de l'humanité. Ce qui nous donne l'opportunité de retrouver l'expression de notre Divinité intérieure, de notre souveraineté individuelle et par conséquent collective. L'auto détermination est de mise car les dictats extérieurs ne fonctionnent pas, ces derniers sont le symptôme d'une communauté repliée sur elle-même, irréalisée. Ghis le décrit très bien dans son ouvrage 'Que diable suis-je venu faire sur cette Terre' et dans son enseignement.

     

        Le choix est proposé entre artifices et Nature.Entre l'humain augmenté artificiellement dans l'ignorance de Soi et la peur (autrement dit: dépendant de technologies archaïques comparées aux possibilités de l'ÊTRE) et notre nature Divine manifestée par la Connaissance Universelle et l'Amour Inconditionnel.

     

        De plus en plus de personnes s'éveillent en passant souvent par la révolte avant de voir qu'elles se battent contre elles-mêmes. Des actes d'amour inconditionnel, d'information, de soin, de créations constructives fleurissent de toutes parts. Portons une attention toute particulière aux bébés. Pas besoin de les alerter comme dit la chanson, il sont déjà informés et naissent les yeux ouverts! De nouvelles générations d'humains à la conscience éveillée émergent sur cette planète. Nous arrivons à la fin d'un cycle ténébreux, l'entrée dans l'ère du Verseau et dans la convergence des évènements. Une partie de ceux que je viens de décrire indiquent que nous abordons une apocalypse majeure, l'humanité s'éveille en accouchant d'elle-même. L'ombre atteint les limites d'un plan vibratoire lourd d'où s'extrait la planète (l'indice de sa fréquence de résonance, selon Shumann, augmente) les anciennes façons d'être ne peuvent plus avoir cours...

     

        Nous avons individuellement à l'intérieur de nous, la puissance d'Univers entiers, une intelligence, une sagesse et un amour infini à notre service. Nous n'avons plus qu'à faire le choix d'allumer notre lampe intérieure, laisser éclore cette nature divine. La race humaine l'opportunité de manifester l'ÊTRE massivement dans cette élévation vibratoire planétaire. Nous pouvons soulager les douleurs de cet 'adultement' en lâchant prise sur nos peurs, en se tournant vers le Soi.

     

        Alors que ce soit dans ce monde mouvant ou dans le suivant, en réalisant cela nous rentrons à la Maison en nous-même. Peu importe l'issue de l'histoire, le Paradis, le Nirvana, la Joie Éternelle ne sont pas un ailleurs ou un but spécifique, c'est avant tout le processus intérieur de réalisation de Soi. Jeshua nous a laissé ces messages 'La terre et le ciel passeront, mais vous, vous ne passerez pas', le verbe 'passer' employé dans le sens de disparaître. 'Ce que je fais au nom du Père, vous le ferez aussi et plus encore'

     

        Tant que nous y sommes, un conseil de sa bouche qui garantit tout le reste: quand on lui demande « quelles sont les règles de vie les plus importantes pour atteindre le paradis? » il répond :

     

        'Aime ton Dieu de toute ton âme, de toutes tes forces et aime ton prochain comme toi-même' .

     

        Voilà, tout est dit en une phrase, pas besoin de code civil...

     

        L'AMOUR INCONDITIONNEL ÉTERNEL DIVIN EST LA LOI ORIGINELLE, NATURELLE D'ATTRACTION UNIVERSELLE

    ELLE EST LA SEULE AUTHENTIQUE

    TOUTES LES AUTRES EN SONT DÉRIVÉES ET SONT AU MIEUX UNE BÉQUILLE POUR SOUTENIR LES BOITEUX.

     

        La justice des hommes n'est que l'ombre de la Justesse Divine. Certaines de ses justices et de ses lois ont eu leur utilité pour maintenir un semblant d'ordre, mais ne sont plus représentatives d'une humanité mature, consciente et responsable.

     

        DIESSE NE JUGE PAS, ELLE/IL AIME ET DEMEURE AINSI INJUGEABLE.

     

        Quand la conscience Divine croît en société, les règles diminuent, car elles deviennent inutiles.  Les comportements déviants et les litiges s'estompent naturellement. Les désirs de possession quels qu'ils soient disparaissent.

        La justesse de pensée, de sentiment, d'intention, de parole et d’action garantit la justice dans 'Tout ce qui Est'. La justesse d'Être se traduit par la reliance au cœur. C'est le fruit dmariage intérieur vertical de l'âme intemporelle et du corps présent ainsi que du féminin réceptif (écoute) et du masculin émissif (action).

        Marie Elia le décrit magnifiquement dans son ouvrage 'Rencontres avec la splendeur'.

     

        Dans l'absolu tout est juste, 'Tout est parfait', car ce qu'il se passe en nous et dans notre sphère n'est que le reflet de notre niveau d'intégration de la Conscience de 'ce que je suis' ici et maintenant.

     

        Ceci nous amène naturellement à notre responsabilité qui est absolument totale.

     

    JE CRÉE TOUT MON UNIVERS A MON IMAGE ET RESSEMBLANCE,

    DE L'ATOME A L'ETOILE EN PASSANT PAR L'HUMAIN !

    J'EN SUIS DONC ABSOLUMENT RESPONSABLE ET POUR CAUSE :

    IL N'Y A PERSONNE D'AUTRE !

     

        pause ...

     

     

        Encore une fois, au fond de cette histoire, il n'existe qu'un seul Être qui est Dieu, Allah, Mahomet, le Grand Esprit, Diesse, le Soi, la Source, appelez- la/le comme vous le voulez. Nous sommes Elle/Lui quelles que soient notre espèce, notre race, notre forme ou non-forme. A cette profondeur identitaire, la Conscience éclairée perçoit que l'individu est le collectif. Donc tout ce que je commets envers "l'autre", "l'extérieur" ou "moi-même" c'est au Soi que je le fais, autrement dit à Moi. Il y a dans notre dimension un délai, un espace entre l'acte et sa conséquence qui peut être très court (immédiat) comme très long (des vies entières). Les actes égotiques ne sont que la conséquence d'une cécité souvent entretenue par le culte aveugle et malsain du cynisme et de l'hypocrisie.

     

         Dès que l'âme s'éveille, les véritables enjeux et intérêts de l'existence s'éclairent, il n'y a plus de séparation, ni de médiocrité illusoire qui tiennent, nous avons tout à y gagner ! Autrement dit, en tant qu'êtres incarnés, matière modelée, nous voyageons entre vilenie et noblesse de cœur, entre ombre et lumière, je suis cela, au final tout est juste et justice. l'éternité nous donne ce luxe vertigineux de vivre la vie de chaque créature peuplant le Multivers et de recréer chaque situation !

     

        Assumer sa divine responsabilité c'est prendre un chemin de conscience, de vérité et d'humilité qui me révèle les erreurs de mes errances depuis la nuit des temps. Par Amour pour Moi, je cherche à soigner, à réparer au lieu de fuir, de pointer du doigt ou de cacher. Sans me culpabiliser car dans l'absolu tout est parfait, même ce que nous nommons les erreurs ne sont que le fruit de nos égarements. Ce que serait le symptôme à la 'maladie'. Tôt ou tard je répare en créant, c'est ma partie divine qui s'en charge. Le fait de décider de rentrer à la Maison accélère le processus d'équilibrage des énergies.

     

        En fait s’il y a un blâme ou une récompense (suivant mes jugements de valeur) à attribuer dans mon histoire, dans mon Univers, c'est à moi que cela revient tel un éternel boomerang ! Dans certaines cultures orientales on appelle cela le karma. En réalité il n'y a ni blâme, ni récompense qui tiennent, je récolte simplement ce que je sème...

     

        A propos de concepts orientaux, Le dharma est l'autre versant de l'action divine, c'est un ensemble de comportements vertueux sensés nous mettre sur le chemin du retour à la Maison. Nous permettant ainsi de sortir de la roue karmique de la réincarnation. Le seul aspect du dharma que je retiendrai est la recherche de la connexion constante au Soi divin. Et de là viennent toute la justesse des comportements, la direction à prendre à chaque instant et les 'missions' à accomplir.

     

    DIESSE AMOUR INCONDITIONNEL N'A BESOIN NI DE DROITS, NI DE DEVOIRS

    POUR LA SIMPLE RAISON QU'IL/ELLE N'A AUCUN BESOIN !

    L'AMOUR ÉTERNEL SE SUFFIT A LUI-MÊME, LE RESTE N'EST QUE LOGOS...

     

        Comprenons bien que seule la peur nous maintient dans la soumission à 'l'autre' qu'il soit humain, E.T.ou consort. C'est la coercition par la force des lois patriarcales ainsi que les fausses croyances souvent inculquées et véhiculées par des cultures qui nous 'contraignent' de l'extérieur à être ce que nous ne sommes pas. En réalité le fait de 'forcer'  qui que ce soit est l'une des plus grandes illusions !

     

        Je peux avoir l'illusion de forcer quelqu'un à faire ce qu'il ne veut pas ou ne sent pas, à être ce qu'il n'est pas uniquement parce qu'il abdique intérieurement et par conséquent extérieurement. Son corps peut lâcher, son âme peut ressentir la détresse, mais pas son Esprit . L'âme crie 'non !' mais souvent le corps abdique, jusqu'au jour ou il écoute l'appel intérieur quel qu'en soit le prix. Même transformé en robot humain (je soupçonne qu'il y ait de la part de certains quelques velléités de vouloir aller dans ce sens), L'ÊTRE reste intouchable et peut transmuter ce qu’il veut quand il le souhaite.

     

       Un petit enfant est extrêmement fragile par sa constitution physique et psychologique, mais éminemment puissant par sa volonté de vivre. C''est en se laissant influencer par les basses vibrations extérieures que l'âme étouffe petit à petit. Lorsque l'enfant grandit, elle se rétracte chez le commun des mortels, le passage de l'adolescence à l’âge adulte est crucial dans l'abdication des idéaux (ou non) par conformisme.

     

    L'ÊTRE HUMAIN EST FONDAMENTALEMENT LIBRE COMME TOUT CE QUI EST !

    C''EST NOTRE INCONSCIENCE QUI NOUS FAIT CROIRE LE CONTRAIRE.

    NOTRE NATURE DIVINE EST LA LIBERTÉ,

    L'AMOUR ÉTANT SON SEUL GARANT.

     

        Quand à la soumission à un Dieu extérieur par le biais d'un dogme ou d’une loi c'est la même chose. C'est encore la conséquence de notre illusion de séparation. De même la Nature (ou ce que nous appelons notre environnement) n'est rien d’autre qu'un aspect de nous-même.

     

    TOUT VIENT DE L’INTÉRIEUR, DES PROFONDEURS DE NOTRE ÊTRE

    QUE NOUS APPELONS PARFOIS LE 'CIEL'.

    CE POINT DE LUMIÈRE OÙ TOUTE L'ENERGIE DE L'UNIVERS EST CONCENTRE,

    CE RIEN QUI EST LE TOUT.

    CETTE ÉTINCELLE DIVINE EST L'ETRE SOUVERAIN QUE JE SUIS RÉELLEMENT,

    AUTREMENT DIT : l’AUTORITÉ SUPRÊME !

     

        Comme dit Neale Donald Walslh dans ses 'Conversations avec dieux' :

    « L'Être humain vit ce qui ne fonctionne pas jusqu'au moment où il décide de vivre ce qui fonctionne  »

     

        En voici ma version : Rien ne sert de vivre encore à contre-cœur, car je décide de me réaliser.

    DS


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :