• Effet miroir

     

    JE SUIS LE VRAI TOI, TON CENTRE, TON MOI PROFOND, LE SOI,, L'ÊTRE, L'ESPRIT, DIESSE, AMOUR INCONDITIONNEL,

    LA SOURCE CRÉATRICE DE TON UNIVERS A TON IMAGE ET RESSEMBLANCE, DE TOUT CE QUE TU PERÇOIS ET VIS A JAMAIS...

     

        Jean-Paul Sartre a dit « le problème c'est les autres », si beaucoup de personnes voient le monde de cette façon et, pour ce que j’en observe, j'ai bien l'impression que c'est le cas, alors cette assertion en dit long sur la méconnaissance de Soi et sur l'état actuel de l'humanité. Je l'entends à la fois comme un manque de lucidité et un signal d'alarme. Cependant les consciences évoluent, je dirais que La Conscience Divine émerge à sa façon dans une échelle de temps et d'espace qui nous échappe la plupart du temps. C'est un phénomène naturel et cyclique, quand les fruits mûrissent la récolte se prépare...

     

        Au fond c'est comme si cette assertion était née en réaction et en opposition au dogme chrétien doloriste qui consiste à se sacrifier pour les autres 'au nom du Seigneur’. Une autre raison qui pourrait l’expliquer serait de croire que nous sommes séparés et indépendants de tout ce qui nous arrive, coupés des actions et des diverses influences directes ou indirectes des autres personnes sur nos vies (sans compter les phénomènes naturels).

     

        Alors que nous sommes les Créatrices et Créateurs de notre environnement et des êtres qui y évoluent !

        Une autre façon d'appréhender cela consiste à concevoir que nous attirons vibratoirement toutes expériences et toutes personnes dans notre univers personnel.

     

        Donc encore une fois je retourne les formules en les combinant et cela donne quelque chose comme:

     

        «Au fond le vrai problème c'est moi » sans oublier d'ajouter,« mais je suis aussi la solution...»

     

        Là on se rapproche d'une vérité qui me parle.

        Il ne s'agit pas de mettre les autres sur un piédestal et de se morfondre sur notre sort en s'auto-flagellant, cela n'a rien à voir. Il est plutôt question de toute autre chose qui a un rapport direct avec ce que nous appelons 'l'effet miroir'.

     

        Alors qu'est-ce que ce fameux « effet miroir » utilisé un peu à toutes les sauces dans le milieu ‘psycho-spirituel'?

     

        La définition classique de ce phénomène consiste à dire que ce que je vois en l'autre (de façon 'positive' ou 'négative ') est le reflet inconscient de ce que je suis ici et maintenant. Cet effet nous permettrait de révéler nos attributs sans concessions et d'une certaine manière retourner nos jugements de valeurs sur nous-même.

        Par exemple 'je le ou la trouve aimable', voudrait dire que je le suis quelque part en moi, même si je ne le crois pas car la plupart du temps on me dit que j'ai mauvais caractère. C'est une forme de projection la plupart du temps inconsciente.

     

        L’effet miroir nous aide ainsi à dépasser les jugements de valeur de nos egos et nous révèle certains aspects de nous-même, ce qui au demeurant peut s'avérer fort utile. Cependant, si l’on s’en tient à ces caractéristiques, sa définition manque, il me semble, de justesse et de profondeur. J'aimerai vous faire part d’une version plus universaliste et sensible, la voici:

     

        Comme annoncé au début de ce texte, Diesse en nous crée constamment l'Univers à son image et ressemblance. Si je m'identifie à Lui/Elle alors:

     

    MON UNIVERS ENTIER EST MON MIROIR !

    TOUT CE QUE JE VOIS A L’EXTÉRIEUR EST LE REFLET DE CE QUE JE SUIS A L’INTÉRIEUR.

     

     

        Je porte une attention particulière sur le pronom possessif 'Mon', car il s'agit bien de mon propre univers, celui que crée la divinité en moi à mon image et ressemblance, d'où bien entendu:... l'effet miroir.

     

        Là encore, nous devons avoir conscience de percevoir l'Univers d’une manière limitée avec les outils perceptifs de nos sens physiques et d’une manière plus large avec ceux de nos corps subtils. Nous le percevons également à travers nos différents filtres aussi bien culturels qu'émotionnels et même conceptuels.

     

        Pour en revenir à notre effet miroir, si le monde nous paraît si dur, injuste et souffrant, c'est parce que nous projetons sur lui nos peurs sourdes et nos conditionnements inconscients.

        L'effet miroir est un outil extraordinaire pour rentrer dans la justesse consciente de n'importe quelle situation, de voir nos qualités propres et nos sales failles pour ainsi dire et nous aider à corriger nos comportements si cela est notre choix bien sûr. Certain que c'est en guérissant mon intérieur que mon extérieur miroir changera de physionomie en s'allégeant.

     

        Je crée à chaque instant la situation parfaite -personnes inclues!- représentant le cadeau évolutif constant que je m'offre par Amour pour Moi. Rien n'est anodin, ou le fruit du hasard. En réalité Tout, je dis bien Tout ce qui nous entoure est le miroir de notre Être, y compris bien sûr ce que nous appelons faussement 'les autres'.

     

        Véritablement, dans notre Unité intrinsèque, ils sont une autre version de nous-même. Qu'y-a-t'il de plus ressemblant pour un humain qu'un autre humain? J'entends certains me répondre: un animal ? Une bête apeurée ou féroce? Un légume? Un ange à l'occasion? Tout dépendra de l'image que j'ai de moi-même de par mon niveau de conscience de 'ce que je suis réellement'...

     

        Qu'est-ce que tout cela me dit de moi-même? Quel est le message permanent que me renvoie mon Univers? Là est la véritable question!!! Diesse nous adresse des messages en permanence et la plupart d'entre nous sommes sourds et aveugles! Je vous assure que chaque événement de près ou de loin dans notre sphère perceptive est non seulement le fruit des graines que nous avons semées en amont, mais aussi nous informe sur leurs qualités, impacts et conséquences en fonction de notre état intérieur. Les paramètres sont nombreux...

     

        Première chose, plus mon niveau de conscience sera élevé plus je tendrais vers l'Amour inconditionnel, moins je serais affecté et plus je serais dans l'appréciation. Au lieu d'être dans le déni, le jugement de valeur, je verrais clairement que le négatif est relatif à un positif. Si je souhaite vraiment l'harmonie en moi, c'est en tendant vers l'absolu, en empruntant le chemin intérieur du Soi qui mène à la Maison que j'y arriverai . L'absolu est à la fois la source et la synthèse de ce qui est négatif, positif, mal, bien, mauvais ou bon (Voir un prochain article intitulé Dualités et Absolu). L'atteindre n'est pas forcément aisé, mais possible puisque c'est notre nature essentielle. C'est le troisième ingrédient, celui qui manquait pour sortir de la dualité, l'Amour Divin est le lien entre tous les extrêmes.

     

        Les limites opposées de toutes choses sont simplement deux facettes d'attributs Divins.

     

        De plus, je serais en position d'entendre ma douce voix intérieure ou mon intention pour pouvoir ajuster à ma guise mon Univers intérieur et en constater la manifestation extérieure. Un fonctionnement radicalement opposé à celui qui consiste à considérer que tout vient de l'extérieur, le matérialisme en est un exemple flagrant et nous l'avons sous nos yeux. Bien sûr, de plus en plus de personnes font attention à certains signes 'du ciel', aux phénomènes de synchronicités par exemple. C'est un progrès, mais si d'un autre côté j'estime qu'il existe des personnes, des choses et des manifestations hors de 'ce que je suis' alors nous empruntons une route hasardeuse et encore brumeuse où la conscience de 'ce que je suis réellement' est faussée et grandement incomplète.

     

        Ce qui vient d'être décrit est le principe racine de l'effet miroir, peu connu et encore peu accepté. L'aspect de l'effet miroir le plus connu dans le milieu 'New Age' ou 'psycho-spirituel', est celui qui consiste à considérer que ce que je vois en l'autre en terme de qualité ou défaut -autrement dit en jugement de valeur- est le reflet de mes propres qualités ou défauts. Cette personne devient le miroir de ce que je suis ici et maintenant me montrant la vérité invisible autrement, ou bien que je refuse de voir. C'est un réflexe d'attraction ou d'aversion qui est un symptôme de projection de ma personnalité. Le terme 'projection' est parfaitement adapté puisque comme nous l'avons vu à maintes reprises, je crée à l'extérieur à partir de l'intérieur non seulement tous les protagonistes de mon existence, mais aussi les décors, les ambiances et les humeurs!

     

        L'effet miroir n'est pas le fruit du hasard ou d'un quelconque phénomène mécanique. Il est véritablement la conséquence directe du fait que je vis une vie symbolique comme 'Alice au pays des merveilles’, un miroir grossissant de ce que je vis intérieurement, afin de m'aider à voir 'qui' est 'ce que je suis réellement'. En outre, cela me donne la piste d'éveil pour retrouver mon état Divin Conscient au cas où cela serait mon choix! Ceci est notre propre carte géographique, notre boussole, le fil d'Ariane d'Amour Divin.

     

        Est-ce que cela fait sens pour vous?!

     

       Bien...

     

        Pertinemment, la question suivante est, me semble-t-il : mais comment? Comment faire pour me servir de l'effet miroir consciemment et non subir les évènements en restant dans le brouillard . Voici la méthode que je propose:

     

    1.      S'observer avec bienveillance et détachement(encore et toujours l'Amour inconditionnel!) dans toute situation en utilisant la conscience témoin vue précédemment. C'est à dire en évitant tout jugement de valeur.

    2.      Voir et accepter que ce que je vois en l'autre n'est que le reflet ce que je vis intérieurement ici et maintenant. Mon jugement de valeur dépend entièrement de multiples paramètres comme mon éducation (culture), mes humeurs ( programmations inconscientes)etc. Cela fonctionne aussi pour les situations que je vis. Commencer par reconnaître ce phénomène et se l'approprier, cela n'a rien de facile car c'est à l'encontre de ce que nous avons appris dans la plupart des cas..

    3.      Remercier intérieurement, la situation, les personnes impliquées y compris et surtout moi-même pour avoir créé ce cadeau évolutif de conscience (même si cela est douloureux). Se tourner vers la lumière le plus tôt possible, au lieu de le faire à posteriori des années plus tard !

    4.     Me poser la question cruciale de savoir si je vie cette situation, ou porte ces jugements de façon récurrente à travers d'autre situations ou personnes similaires. 
    5.     Si la réponse est oui, alors je suis sous l'emprise d'une programmation émotionnelle via un traumatisme passé la plupart du temps, une névrose, au final peu importe la source apparente, car j'en suis l'auteur originel de toute façon. Dans ce cas, posez-vous honnêtement la question: suis-je dépendant de ce phénomène? Et est-ce que j'ai envie de m'en défaire? Si c'est encore le cas alors faire le nécessaire pour y parvenir (différents outils efficaces existent, dont la meilleur est l'auto guérison ou déprogrammation/reprogrammation, nous le verrons plus tard dans le chapitre sur 'les rituels de guérison').
    6.     Me déshabituer (me déprogrammer) de juger en bien/mal, bon/mauvais, en plus/moins, autrement dit sur les valeurs des personnes ou choses qui ne sont que des projections culturelles, des formatages égotiques momentanés, transitoires. Elles n'ont rien de vrai, si ce n'est me montrer dans quel état de cécité je suis. Seul mon ressenti, mes préférences, mes choix de cœur ont un véritable sens et sont des indices pour trouver ou confirmer ma voie dans l'expérimentation de 'ce que je suis réellement'.

    7.     Rendre grâce au Soi pour nos facultés créatrices de manifestations infinies!

     

        En conclusion, voir dans le processus de cette vie incarnée, toute la beauté de nos Odyssées. Se perdant et se retrouvant de plus belle, à chaque fois nous renouvelons notre histoire en disant « Il était une fois, une voyageuse intrépide, un voyageur courageux qui s'incarna dans l'immensité de la dimension «espace/temps» s'y perdit et enfin se retrouva... »